La catastrophe d'AZF
L'apport des sciences humaines et sociales

Coll. Sciences du risque et du danger

Coordonnateurs : de TERSSAC Gilbert, GAILLARD Irène

Directeur de Collection : GUARNIERI Franck

Langue : Français

52,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 276 p. · 15.5x24 cm · Broché

· PDF : 52,00 € ·
Acheter l'e-book e-book
Chaque Toulousain se souvient du coup de « tonnerre » du 21 septembre 2001 à 10 h17 lorsque l'usine AZF a explosé : la catastrophe a tué 30 personnes, (dont 22 sur le site de l'usine), a blessé, traumatisé, laissé des traces chez beaucoup d'autres. La crise, qui a suivi, a secoué les institutions et les acteurs comme en témoignent les contributions à cet ouvrage qui en éclairent les différentes facettes.
D'abord, il s'agissait de gérer l'urgence, de secourir, d'identifier les victimes, de mettre en sécurité l'usine… Pompiers, médecins, psychologues, assistantes sociales, secouristes… ont tenté d'apporter les secours. Ensuite, la gestion de la crise a conduit les institutions et les acteurs à imaginer de nouvelles mesures, face à cette réalité inédite : restabiliser la vie quotidienne, structurer des réseaux d'aide. La réparation tente de « panser » les blessures, d'assurer le droit. Enfin, que reste-t-il? Une usine fermée, une industrie chimique qui se restructure, des institutions qui répondent à leurs inquiétudes par des expertises… , mais aussi une autre façon de « penser » les risques et la société, l'émergence d'une culture de sécurité industrielle, la concertation avec les publics (Loi Bachelot de Juillet 2003)... Que peuvent apporter les chercheurs en Sciences Humaines et Sociales ? Psychologues, juristes, psychiatres, sociologues, économistes, gestionnaires, géographes et spécialistes de la communication, ont fait de la catastrophe un véritable objet de connaissances, et exposés leu travaux lors d'une journée d'étude (CERTOP-CNRS, Université Toulouse 2). Ils montrent que des enseignements théoriques et pratiques sont à tirer de la catastrophe et que les SHS ont un incontestable apport pour les sciences du risque et du danger. Puisse cet ouvrage, faire que la catastrophe économique, sociale et humaine ne se traduise pas aussi par une catastrophe de la pensée.
Introduction. Ce que les SHS font de la catastrophe. Chapitre 1. La catastrophe d'AZF au risque des sciences humaines et sociales -G. de Terssac, I. Gaillard. Chapitre 2. AZF : leçons cliniques d'un accident du lien social -J.-L. Gaspard, M.-J. Sauret. Chapitre 3. Conséquences psychotraumatiques d'une catastrophe industrielle – L'exemple de la prise en charge psychologique des salariés de l'usine Grande-Paroisse -V. Lauga. Chapitre 4. Le travail des sapeurs-pompiers dans la crise – Le cas de l'explosion AZF -R. Kanzari, J. Thoemmes. Chapitre 5. Les travailleurs sociaux dans la gestion sociale de la catastrophe industrielle d'AZF – Analyse d'une pratique professionnelle -C. Saint-Martin. Chapitre 6. AZF : la catastrophe saisie par le droit -C. Lienhard. Chapitre 7. AZF : la prise en charge des victimes d'accidents collectifs – Comment construire le point de vue des victimes ? -A. Borzeix, L. Amar. Chapitre 8. Les territoires sinistrés par l'explosion de l'usine AZF au prisme de la presse écrite -M. Cauhopé. Chapitre 9. Relire les rapports d'expertise sur la catastrophe d'AZF – Essai sur le travail d'expertise -G. de Terssac, I. Gaillard. Chapitre 10. Enjeux de santé publique et rôle de l'épidémiologie après une catastrophe -T. Lang, M. Aulagnier, V. Schwoebel, P. Verger. Ce que la catastrophe fait aux SHS. Chapitre 11. AZF Toulouse : travailler la catastrophe -B. Doray. Chapitre 12. L'indemnisation des victimes de l'usine AZF : l'éclairage de l'économie du droit -B. Deffains, M. Doriat-Duban, É. Langlais. Chapitre 13. Fonction RH et développement d'une culture de sécurité : une mise en perspective du cas AZF -B. Sire. Chapitre 14. Le droit à l'épreuve du risque industriel -M. Hecquard-Théron. La concertation sur les risques industriels : de la généralité à la spécificité -M.-G. Suraud. Chapitre 15. La concertation sur les risques industriels : de la généralité à la spécificité -M.-G. Suraud. Chapitre 16. Risques industriels : quelles définitions, quelles distinctions, quels enjeux ? -P. Chaskiel. Conclusion.
  • Gilbert de Terssac est directeur de recherche au Centre d'études et de recherche Travail, organisation, pouvoir (CERTOP CNRS-Toulouse I).
  • Irène Gaillard est maître de conférences à l'Institut national polytechnique de Toulouse / IPST-Cnam, Centre d'études et de recherche Travail organisation pouvoir (CERTOP CNRS-Toulouse II).

Découvrez tous les autres ouvrages de la collection Sciences du risque.