Imagerie de la femme : sénologie
Coll. Imagerie médicale

Coordonnateurs : BAZOT Marc, TARDIVON Anne

Directeur de Collection : NAHUM Henri

Langue : Français

195,00 €

En stock : expédition en 24h !

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 545 p. · 21.5x27.5 cm · Relié · Quadrichromie

· PDF : 195,00 € ·
Acheter l'e-book e-book
Inaugurant la série consacrée à l’imagerie de la femme, le volume « Sénologie » dirigé par Anne Tardivon couvre de façon complète, exhaustive et didactique l’ensemble de la radiologie diagnostique et interventionnelle du sein, en précisant le rôle du radiologue dans le dépistage et la prise en charge des pathologies mammaires.

L’ouvrage présente les différentes techniques d’imagerie en sénologie, incluant celles en cours de développement et les contrôles qualité en mammographie ; la conduite à tenir devant une lésion infraclinique ou clinique, avec de nombreux arbres de décision (en tenant compte de la nouvelle classification BI-RADS, avec plus de 2 000 illustrations, constituant de véritables cas cliniques (anatomopathologie, imagerie, chirurgie et illustration des gestes techniques avec des compléments vidéos).
Éditorial (H. NAHUM)
Préface (KB. CLOUGH)
Chapitre 1 Corrélations pathologie- imagerie
(A. TARDIVON et A. VINCENT- SALOMON

Unité terminale ductolobulaire
Les anomalies moléculaires prédominent sur la topographie !
Cancérogenèse
Hypothèse du continuum lésionnel pour les maladies luminales de bas grade et récepteurs des oestrogènes positifs
Hypothèse des cellules progénitrices de la glande mammaire
Pathologies bénignes
Mastopathie fibrokystique
Autres mastopathies bénignes (entités particulières)
Autres proliférations épithéliales bénignes
Tumeurs fibro-épithéliales bénignes
Fibro- adénome
Tumeur phyllode
Hamartome
Tumeurs mésenchymateuses bénignes
Hyperplasie stromale pseudo-angiomateuse
Fibromatose de type desmoïde
Myofibroblastome et lipome
Proliférations épithéliales atypiques
Métaplasie cylindrique atypique
Hyperplasie canalaire atypique
Néoplasie lobulaire in situ
Imagerie
Pathologies malignes
Cancers canalaires in situ
Cancers micro- infiltrants
Cancers infiltrants
Ganglions axillaires et cancer du sein
Évaluation histologique après traitements néo-adjuvants
Chapitre 2 Anatomie et chirurgie du sein
(S. GIARD et A. TARDIVON)

Anatomie chirurgicale
Rappel embryologique
Anatomie
Examen clinique du sein
Interrogatoire
Inspection
Palpation
Classification TNM « clinique »
Chirurgie du cancer du sein
Principes de la chirurgie oncologique
Positions opératoires des patientes lors d’une chirurgie du sein
Chirurgie conservatrice (cancers palpables)
Chirurgie conservatrice avec oncoplastie
Chirurgie conservatrice d’un cancer non palpable
Mastectomie totale
Chirurgie conservatrice ou chirurgie radicale ?
Chirurgie de reconstruction après mastectomie totale
Chirurgie des ganglions (creux axillaire)
Chirurgie non cancérologique du sein
Chirurgie de réduction esthétique
Chirurgie d’augmentation esthétique
Chirurgie des lésions bénignes
Chirurgie en cas d’écoulement unicanalaire isolé du mamelon
Chirurgie des lésions inflammatoires bénignes
Suites opératoires normales de la chirurgie du sein
Complications post-opératoires
Hématome sous tension
Abcès du sein
Ce qu’attend le chirurgien du radiologue
Un langage commun
Réaliser les examens utiles à la prise en charge
Ce que le radiologue doit demander au chirurgien
Communication aux patientes
Annonce du diagnostic
Après la chirurgie
Chapitre 3 La rencontre avec les patientes (L. OLLIVIER)
Construire une relation avec la patiente
L’examen dans les meilleures conditions
L’écoute de la patiente, l’invitation à s’exprimer
L’information
Organiser les services autour des patientes
Chapitre 4 Épidémiologie, facteurs de risque et stratégies de surveillance (A. TARDIVON)
Cancers du sein en France
Incidence et mortalité en France (2000-2013)
Tendances chronologiques
Variations géographiques
Facteurs de risque de cancer du sein
Mesures du risque
Âge
Antécédents familiaux de cancer du sein
Antécédents personnels d’irradiation thoracique
Antécédents personnels de lésions à risque
Densité mammaire
Traitements hormonaux substitutifs
Autres facteurs de risque avec RR inférieur à 2
Dépistage et stratégies de surveillance
Dépistage dans la population générale
Stratégie de surveillance dans les groupes de risque intermédiaire
Stratégie de surveillance dans les groupes à haut risque
Chapitre 5 Techniques d’imagerie en sénologie
Mammographie
Technologie et contrôle de qualité (A. NOËL)
Mammographe
Technologie des détecteurs numériques
Imagerie numérique : notion de données brutes, non traitées et traitées
Optimisation des paramètres
Contrôle de qualité
Développements récents
Objectifs et règles générales de la mammographie
(C. JUMELLE, L. CEUGNART et B. VION)

Incidences de dépistage : face et oblique externe
Autres incidences
Contextes cliniques particuliers de réalisation d’une mammographie
Clichés et réglementation
Technique de lecture d’une mammographie
Structures normales et variantes anatomiques en mammographie
Variantes anatomiques
Bilans diag nostiques en mammographie (lésion détectée)
Échographie mammaire (B. MESUROLLE et M. EL KHOURY)
Matériel d’échographie
Image échographique
Modes échographiques et applications
Technique de l’examen échographique mammaire
Corrélation de l’échographie avec la mammographie et l’IRM.
Imagerie par résonance magnétique (L. CEUGNART, S. TAÏEB et A. BUISAN).
Conditions de réalisation d’une IRM mammaire
Protocole d’acquisition standard d’un examen IRM
Séquences fonctionnelles
Séquences dédiées
Traitement des images IRM
Principes de lecture d’un examen IRM.
Pièges techniques les plus fréquents en IRM mammaire.
Pièges et limites dans l’interprétation.
Nouveautés en imagerie mammaire (C. BALLEYGUIE, B. BOYER et C. DROMAIN)
Nouveaux développements en mammographie
Innovations en échographie.
Innovations en imagerie nucléaire.
Imagerie optique
Chapitre 6 Conduite à tenir devant une lésioninfraclinique (A. TARDIVON et I. THOMASSIN- NAGGARA) Système BI- RADS
Masses
Définition d’une masse selon les modalités d’imagerie
Critères morphologiques communs en imagerie
Masse et mammographie
Masse et échographie
Masse et IRM
Masses et imagerie multimodalités.
Non-masses
Définition d’une non-masse selon les modalités d’imagerie
Critères diagnostiques d’une non-masse en mammographie
Non-masses en échographie
Rehaussement non-masse en IRM
Stratégie diag nostique multimodalités devant une non-masse
Annexes
Annexe 1 : items descriptifs du lexique BI-RADS/
mammographie
Annexe 2 : items descriptifs du lexique BI-RADS/
échographie
Annexe 3 : items descriptifs du lexique BI-RADS/
IRM
Annexe 4 : classification ACR en mammographie
Annexe 5 : structuration du compte rendu
Annexe 6 : exemples de compte rendu.
Chapitre 7 Conduite à tenir devant une anomalie clinique
(J. CHOPIER, avec M. EL KHOURY et D. GEFFROY)

Conduite à tenir devant une masse palpable
Définir le problème
Raisonnement clinique
Stratégie diag nostique en imagerie.
Concordance des informations recueillies.
Stratégie diagnostique en imagerie interventionnelle.
Masse palpable et situations cliniques particulières
Conduite à tenir devant une adénopathie axillaire

Chapitre 8 Sénologie interventionnelle (A. TARDIVON et A. JALAGUIER- COUDRAY)
Indications
Lésions classées catégorie BI- RADS 2 (bénin) de l’ACR
Lésions classées catégorie BI- RADS 3 (probablement bénigne) de l’ACR.
Lésions classées catégorie BI- RADS 4 (nature indéterminée) de l’ACR.
Lésions classées catégorie BI- RADS 5 (typique de malignité) de l’ACR
Organisation et prise en charge en sénologie interventionnelle.
Sécurité et hygiène
Désinfection et protection du matériel de guidage
Désinfection cutanée, port de gants
Autres règles de sécurité
Patiente et hémostase
Anti-agrégants plaquettaires
Antivitamines K
Anesthésie locale
Indications
Anesthésiques locaux
Réalisation de l’anesthésie locale
Techniques de prélèvements
Cytologie
Biopsies
Exérèse monobloc
Techniques de guidage.
Stéréotaxie
Échographie
Tomodensitométrie
IRM
Iconographie et compte rendu
Stratégie interventionnelle
Quand privilégier la cytoponction ?
Quand privilégier la biopsie ?
Micro- ou macrobiopsies ?
Nombre de prélèvements
Corrélations radiopathologiques
Repérages pré- opératoires.
Repérage cutané.
Repérage par fil métallique
Repérages pré- opératoires à l’aide de colorants
Repérages pré- opératoires isotopiques
Imagerie de la pièce opératoire
Techniques de repérage en cours d’étude
Destruction tumorale percutanée
Chapitre 9 Bilan d’extension d’un cancer du sein
(A. TARDIVON).

Bilan d’extension locorégionale (cancer opérable d’emblée).
Topographie lésionnelle
Taille du cancer
Cancer unique ou cancers multiples (sein homolatéral)
Statut ganglionnaire
Sein controlatéral
Bilan d’extension général
Indications, patientes asymptomatiques
Outils
Penser à réévaluer le bilan d’extension locorégionale
Prise en charge des patientes : plan cancer 2014-2019
Historique
Plan cancer 2014-2019
Chapitre 10 Traitements des cancers du sein : radiothérapie, chimiothérapie et hormonothérapie. Radiothérapie pour un cancer du sein : un traitement sur mesure (Y. KIROVA)
Impact de la radiothérapie sur la récidive locale et la survie globale.
Effets secondaires de la radiothérapie
Techniques d’irradiation.
Traitements médicaux (P.H. COTTU, L. ZELEK et V. DIÉRAS)
Facteurs pronostiques, prédictifs et chimiothérapie
Traitements endocriniens
Thérapies ciblées
Référentiels de traitement
Chapitre 11 Imagerie du sein traité (A. TARDIVON)
Imagerie après chirurgie : pathologie bénigne
Après réduction mammaire.
Après chirurgie conservatrice
Imagerie après chirurgie : pathologie maligne.
Imagerie après chirurgie d’un cancer canalaire in situ.
Imagerie après chirurgie d’un cancer avec histologie définitive bénigne
Imagerie après chirurgie non in sano
Imagerie des implants mammaires
Topographie de l’implant mammaire
Types d’implants.
Imagerie des implants : résultats normaux
Imagerie des complications des implants en silicone
Problématique des implants de marque PIP
Imagerie après reconstruction mammaire (hors implants).
Imagerie après reconstruction par lambeau myocutant
Reconstruction par lambeau cutanéograisseux
Greffe graisseuse (lipofilling)
Complications précoces après chirurgie
Imagerie après traitement conservateur (radiothérapie du sein)
Cytostéatonécrose inflammatoire
Morphée du sein radio- induite.
Rappel de l’irradiation (radiation recall)
Imagerie du cancer sous traitement
Évaluation radiologique initiale
Évaluation pendant le traitement
Surveillance après traitement d’un cancer du sein : récidives locales
Chapitre 12 Aspects médicolégaux de la radiologie sénologique (V. HAZEBROUCQ)
Les fondamentaux de la responsabilité médicale du radiologue sénologue
La responsabilité indemnitaire.
La responsabilité pénale
La responsabilité ordinale
Quelles sont les particularités médicolégales du dépistage organisé ?
Quelles sont les responsabilités du premier lecteur ?
Quelles sont les responsabilités du second lecteur ?
Quelles sont les responsabilités du médecin coordonnateur ?
Quelles sont les responsabilités de la structure de gestion et de son président ?
Quelles responsabilités en matière d’imagerie sénologique interventionnelle ?
Quel doit- être le positionnement du médecin interventionnel ?
Que penser des précautions d’hygiène nécessaires en sénologie interventionnelle ?.
Quelle information fournir aux patientes en sénologie interventionnelle ?.
Quelles précautions prendre pour l’acheminement des prélèvements ?
Au- delà de la consultation pré-acte, va-t-on vers une consultation de suivi post- acte ?
Quelle est la répartition des responsabilités en cas de repérage radiologique pré-opératoire imparfait ?
Quels sont les enjeux médicolégaux des réunions de concertation pluridisciplinaire ?
Comment le radiologue doit-il participer aux RCP ?
Quelles sont les conséquences des RCP en termes de responsabilité ?.
Que doit- on connaître des pièges de la dynamique des groupes ?
Liste des principales abréviations
Index.

Voici de nombreuses années, lors d’un congrès sur le cancer du sein, un oncologue de renom présentait lors d’une session multidisciplinaire les bénéfices de l’allongement de la durée des chimiothérapies adjuvantes et les effets secondaires attendus de ces nouveaux protocoles. A la fin de sa présentation, l’oratrice qui lui succéda, radiosénologue, s’adressa à lui en ces termes : « Monsieur, j’admire votre travail, mais je suis heureuse de faire mon métier. Car mon espoir est que les progrès de ma spécialité permettront à un grand nombre de femmes de ne pas avoir recours à ces protocoles grâce à une prise en charge de leur cancer à un stade précoce. » Cette anecdote montre à quel point la radiosénologie peut passionner ses acteurs en leur offrant un rôle de premier plan, non plus uniquement dans l’établissement du diagnostic, mais aussi en impactant directement sur les taux de guérison et de survie grâce des techniques d’imagerie sans cesse améliorées, autorisant des dépistages de plus en plus précoces. 

Anne Tardivon est de celles-là : passionnée entre les passionnées, le Docteur Tardivon a tracé sa brillante carrière dans deux des plus grandes institutions françaises et internationales en matière de cancérologie du sein. Durant les vingt-cinq dernières années, elle a initié ou accompagné tous les développements de la radiosénologie en en dominant tous les outils – mammographie, échographie, IRM – et toutes les techniques de sénologie interventionnelle. Elle a publié ses travaux dans les plus prestigieuses revues, enseigné sur tous les continents, formé une génération de radiologues… jusqu’à se rendre à l’évidence qui guette tous les leaders médicaux : il était temps d’organiser ce savoir, de le classer et de le partager. Ainsi naquit la nécessité de ce livre sur l’imagerie du sein, où elle a sollicité, pour certains chapitres, les meilleurs experts dans chaque domaine. 

La mise en place du dépistage national du cancer du sein et le doublement de l’incidence des cancers du sein en 30 ans (de 25 000 à 52 000 nouveaux cas par an en France) font que la sénologie est devenue une activité majeure de la radiologie : le radiologue est indispensable à toutes les étapes de la prise en charge d’une patiente porteuse d’une pathologie mammaire. Grâce à la sénologie interventionnelle, la chirurgie d’exérèse à visée diagnostique a disparu ; le diagnostic des lésions bénignes repose entièrement sur la radiologie et l’histologie. La responsabilité du radiologue est lourde : qui n’a jamais hésité à classer une image en ACR 3 ou ACR 4 ? Comment prélever une image d’accès difficile ? Comment expliquer au clinicien qu’une biopsie au résultat rassurant ne doit pas faire arrêter les investigations si l’histologie et l’imagerie sont discordantes ? Ce livre vous apportera les réponses à toutes ces questions et à bien d’autres, en envisageant toutes les étapes du diagnostic d’une anomalie mammaire et leurs pièges. 

Mais que dire alors de ce parcours de plus en plus long qu’empruntent les patientes chez qui on diagnostique, traite, puis surveille un cancer du sein ? En douze chapitres, Anne Tardivon et ses co-auteurs vont vous accompagner sur un chemin parallèle, celui du radiologue qui prend en charge ces patientes. Ce livre vous aidera à parfaire votre pratique technique dans tous les domaines, diagnostique et interventionnel, mais aussi a gérer les patientes souvent angoissées par leur entrée dans la maladie. Qui n’a jamais eu de difficultés à annoncer une image manifestement maligne ? Comment dire à une patiente que sa tumeur n’a pas bien répondu à la chimiothérapie tout en préservant une zone d’espoir ? De tous les cancers féminins, le cancer du sein est celui qui est associé aux plus de craintes et de croyances, parfois fantasmatiques. La connaissance de tous les domaines de la radiosénologie est certes indispensable, mais la prise en charge d’une patiente traitée pour un cancer du sein impose de dominer aussi toutes les phases des traitements qui sont exposés en détail dans ce livre, qu’il s’agisse de chirurgie ou de traitements médicaux. 

Enfin, les radiologues sont perpétuellement confrontés à l’ensemble des cancérologues, en particulier dans le cadre des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) où la présence du radiologue fut rendue obligatoire dès le premier plan Cancer en 2003. Dans le cadre de ces RCP, l’apport du radiosénologue sera d’autant plus déterminant qu’il maîtrise les principes des différents traitements systémiques, chimiothérapie ou traitements ciblés, qu’il connaît les effets de la radiothérapie, mais aussi les techniques de remodelage du sein après traitement conservateur ou de reconstruction après mastectomie. Initialement conçu pour les radiologues, ce livre s’adresse aussi aux non-radiologues, plus spécifiquement aux cancérologues spécialisés en sénologie, qu’ils soient chirurgiens, oncologues médicaux ou radiothérapeutes. Nul doute que ce remarquable travail soit appelé à devenir l’ouvrage de référence en imagerie du sein, tant sa lecture va contribuer à transformer chaque radiologue en radiosénologue. Quant à moi, en refermant cet ouvrage, je me suis promis que si je débutais une nouvelle carrière, je serai radiosénologue. 

Docteur Krishna B. Clough
Chirurgien Institut du Sein, Paris
Radiologues, oncologues spécialisés dans la prise en charge des cancers du sein, chirurgiens et gynécologues, anatomopathologistes ainsi que les étudiants dans ces spécialités.
Coordonnatrice : Dr Anne Tardivon (service de Radiologie, institut Curie, Paris).