Lavoisier S.A.S.
14 rue de Provigny
94236 Cachan cedex
FRANCE

Heures d'ouverture 08h30-12h30/13h30-17h30
Tél.: +33 (0)1 47 40 67 00
Fax: +33 (0)1 47 40 67 02


Url canonique : www.lavoisier.fr/livre/economie/et-si-on-se-reposait/descriptif_4129152
Url courte ou permalien : www.lavoisier.fr/livre/notice.asp?ouvrage=4129152

Et si on se reposait ? Pourquoi on en fait plus quand on travaille moins Coll. HAPPINESS WORK

Langue : Français

Auteur :

Couverture de l’ouvrage Et si on se reposait ?
L'ouvrage vous fait découvrir le pouvoir caché du repos ; il s'appuie sur les découvertes des neurosciences, de la psychologie et de la sociologie pour expliquer comment le bon usage de "repos volontaire" peut nous rendre plus créatifs, sans effort.

Dans cet ouvrage surprenant, Alex Soojung-Kim Pang, consultant à la Silicon Valley, nous explique comment être plus productifs et épanouis dans tous les aspects de notre vie. « Travailler mieux », ce n’est pas accumuler de longues heures au boulot. C’est au contraire travailler moins et, surtout, mieux se reposer.

Que ce soit en faisant de courtes siestes – comme le faisait Winston Churchill durant la Seconde Guerre mondiale –, en passant une semaine seul dans une cabine au fond des bois – à l’instar de Bill Gates –, ou simplement en marchant ou en jouant, le « repos volontaire » est une étape primordiale sur le chemin de la réussite. Le travail et le repos ne sont pas antinomiques, ils sont complémentaires.

S’appuyant sur les découvertes récentes des neurosciences, de la psychologie et de la sociologie, l’ouvrage explique comment le bon usage de ce « repos volontaire » peut nous rendre plus créatifs, sans effort, et comment le mettre en oeuvre dans notre propre vie. Il est temps de changer la façon dont nous travaillons, nous détendons et nous reposons.


Chercheur invité à Stanford, Alex Soojung-Kim Pang a fondé la Restful Company et vit dans la Silicon Valley.Ses publications sont parues dans revues telles que Scientific American, Atlantic, Slate, Wired et American Scholar. Il a travaillé avec des gouvernements et de grandes compagnies, donné des conférences sur 5 continents et occupé des postes académiques aux universités Stanford, UC Berkeley et Oxford.

Journaliste depuis la fin des années 90, il fut rédacteur en chef des magazines 7 à Paris, L'Autre Journal et Première, et collaborateur des hebdomadaires Le Canard enchaîné et Paris-Match, avant de mettre sur pied, à la fin des années 2000, une agence de presse web en partenariat avec l'AFP.Auteur d'un récit de voyage, Paris, c'est fini (Flammarion, 2003), d'un Dictionnaire superflu du cinéma (Presses de la cité, 1993, avec Diastème) et de questions fondamentales auxquelles le philosophe Jean-Claude Van Damme a répondu avec enthousiasme, il a dernièrement édité un ouvrage de Gauthier Chapelle sur le biomimétisme (Le Vivant comme modèle, Albin Michel, 2015) et traduit le roman-culte d'un des premiers auteurs noirs de l'Afrique du Sud post-apartheid : La sourde violence des rêves, de K. Sello Duiker (Vents d'Ailleurs, 2014).

« Accro » à la transformation personnelle, Matthieu Langeard est coach d'entrepreneurs et précurseur en psychologie entrepreneuriale. Il accompagne des équipes de direction et des particuliers en réorientation et travaille avec des fonds de capital-investissement (due diligence). La formation et la supervision de coachs complètent ces activités.

Date de parution :

Ouvrage de 240 p.

20.9x14.9 cm

Disponible chez l'éditeur (délai d'approvisionnement : 3 jours).

22,50 €

Ajouter au panier
En continuant à naviguer, vous autorisez Lavoisier à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, rendez-vous sur la page Confidentialité & Sécurité.
FERMER