À mots couverts en Birmanie sur les traces de George Orwell

Auteur :

Langue : Français

Thème d'À mots couverts en Birmanie sur les traces de George Orwell

Prix indicatif 18,26 €

Disponible chez l'éditeur (délai d'approvisionnement : 8 jours).

Ajouter au panierAjouter au panier
Date de parution :
Ouvrage 274 p. · 14x21 cm · Broché
Les massacres perpétrés par les généraux à l'encontre des moines et des civils birmans durant cet automne 2007 ont porté le pays sur le devant de la scène internationale. Cet ouvrage contribue à comprendre le fonctionnement de l'un des régimes les plus répressifs du monde. À mi-chemin entre récit de voyage et évocation historique, cet ouvrage se réfère aux cinq années que George Orwell a passées comme policier en Birmanie, et aux écrits que ce séjour peut lui avoir inspirés. Si Une histoire birmane évoque de manière évidente le pays qu'Orwell a connu, deux autres de ses oeuvres majeures semblent caractériser la Birmanie actuelle.
La ferme des animaux et, surtout, 1984, frappent aujourd'hui par leur aspect visionnaire : la Birmanie des généraux, au dire même des Birmans, endure au quotidien les situations cauchemardesques imaginées voici plus d'un demi-siècle par le romancier britannique. Emma Larkin parcourt les lieux où Orwell a vécu , elle se mêle à la population, interroge les gens de toute condition sociale, fait appel à leur mémoire. Qu'ils soient intellectuels, vendeurs de rue ou artistes, tous décrivent un régime totalitaire où surveillance et suspicion sont la règle, et où la liberté d'expression est violemment réprimée.
L'auteur rend aussi hommage à la résistance des Birmans qui, malgré les risques encourus, mènent des actions clandestines telle que la diffusion d'ouvrage d'auteurs emprisonnés, le décryptage de la censure dans la presse locale, ou la simple lecture de livres étrangers interdits.