Lavoisier S.A.S.
14 rue de Provigny
94236 Cachan cedex
FRANCE

Heures d'ouverture 08h30-12h30/13h30-17h30
Tél.: +33 (0)1 47 40 67 00
Fax: +33 (0)1 47 40 67 02


Url canonique : www.lavoisier.fr/livre/agriculture/bois-de-marine-3-ed-revue-augmentee/ballu/descriptif-9782916525259
Url courte ou permalien : www.lavoisier.fr/livre/notice.asp?ouvrage=3170120

Bois de Marine (3° Éd., revue et augmentée) Les bateaux naissent en forêt

Langue : Français

Auteur :

Couverture de l’ouvrage Bois de Marine

Quinze ans après sa première parution et un tirage de plus de 8 000 exemplaires, ce livre de référence primé par l'Académie de Marine, toujours demandé mais épuisé malgré trois réimpressions, connaît une nouvelle édition, encore plus belle, revue et fortement augmentée (172 pages en tout). Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la conquête des océans et la découverte de notre planète n’ont pu s’accomplir que grâce à la maîtrise technique du bois et de la forêt, trait d’union entre la terre et la mer. C’est à un voyage de la forêt jusqu’à la mer que l’auteur, forestier de métier et marin de passion, nous convie au travers de six siècles de relations parfois tumultueuses entre les Eaux et Forêts et la Marine. Six siècles d’histoire de France et de la Marine qui ont façonné la forêt française de nos jours plus belle et plus étendue que jamais. Les principaux apports de la nouvelle édition

- La reconstruction à l'identique de l'Hermione, véritables travaux pratiques, permet de revivre très concrètement la construction et la maîtrise en mer d'une frégate du XVIIIe. Achevée et voguant de la côte espagnole à la côte anglaise, l'auteur nous fait participer aux essais sous voiles avec des photos inédites et époustouflantes de l’Hermione sur l’océan.

- Un deuxième ajout concerne la marine de transition, de Napoléon III à la IIIe République. Les premiers cuirassés se présentèrent dans leurs habits de fer, on finit par les croire métalliques, mais c'était bien les derniers grands vaisseaux en bois, avec une muraille de 80 cm d'épaisseur de chêne, mais plaquée dans les hauts de 12 cm de fer. L'augmentation de la taille des navires sonna la fin de la marine en bois et à voiles, cédant la place à la construction métallique, avant la Première Guerre mondiale.

- Enfin l'auteur évoque les "bois de marine" déclassé en "bois de rebut" lorsque la qualité ne convenait pas ; il présente en sus des modèles d'arsenaux guidant les charpentiers, présent au Musée national de la Marine et le détail de chaque pièce de bois que l’on peut tirer des différents arbres aptes à la construction navale.

En continuant à naviguer, vous autorisez Lavoisier à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, rendez-vous sur la page Confidentialité & Sécurité.
FERMER